Une aide financière pour mieux isoler son habitation

Pour réduire la facture énergétique des familles aux revenus modestes et moyens, la CA Terres de France a participé au financièrement de la rénovation de 75 logements.

Dans le cadre de son action environnementale contre la précarité énergétique, la Communauté d’agglomération Terres de France a engagé un dispositif pour aider, sous certaines conditions, les familles propriétaires de leur habitation principale à réaliser des travaux d’amélioration de leur logement. En complément des aides financières possibles de l’Agence nationale pour l’amélioration de l’habitat (Anah), de la Région et du Département, l'aide de la Communauté d’agglomération a participé à réduire le montant des travaux de rénovation qui restait à la charge de 75 familles.

 

Accompagner les habitants dans cette démarche 

Pour aider les ménages aux ressources modestes et très modestes, Terres de France a apporté une aide complémentaire aux travaux de rénovation dans le cadre du dispositif national de l'Anah "Habiter mieux".

Pour aider les ménages aux revenus moyens, Terres de France avait missionné un organisme spécialisé le PACT de l’Est parisien pour les informer et les accompagner dans la définition de leur projet de travaux, le montage et le suivi des dossiers de financement.

 

Plafonds de ressources maximum pour bénéficier de l'aid

Nombre de personnes 
composant le ménage
Ménages aux
revenus moyens
(120 % du plafond
ressources modestes)
Ménages
aux ressources
modestes (€)
Ménages
aux ressources
très modestes (€)
1 28 913  24 094  19 792 
2 42 434  35 362  29 050 
3 50 965  42 471  34 887 
4 59 510  49 592  40 735 
5 68 128  56 733  46 604 
par personne supplémentaire 8 558  7 132  5 857 


Le montant des ressources à prendre en considération était la somme des revenus fiscaux de référence de l'année N-2 de toutes les personnes qui occupaient le logement (ou N-1, si celui-ci était plus favaorable au moment du dépôt du dossier)