2016 : Aéroports de Paris installe son siège à Tremblay

Augustin de Romanet, PDG d’Aéroports de Paris a posé mardi 7 juillet la première pierre du futur siège d’ADP

C'est en présence de nombreuses personnalités, dont François Asensi, député, président de la CA Terres de France et maire de Tremblay-en-France, que la première pierre du nouveau siège d'ADP a été posée le 7 juillet 2015.

C’est en effet sur le territoire de cette commune que s’implantera fin 2016 le siège social d’ADP, qui est actuellement situé boulevard Raspail, à Paris XVe. S'étendant sur un terrain de 2 hectares, l'ensemble sera composé de trois bâtiments adjacents :

  • le futur siège social d'Aéroports de Paris (12 000 m²), dont la livraison est prévue pour la fin 2016 ;
  • un centre d'activités et de services (5 200 m²), qui abritera la nouvelle Maison de l'Environnement de l'aéroport, une salle de sport, une médiathèque ainsi qu'un auditorium de 150 places ;
  • l'immeuble de bureaux Baïkal (13 000 m²).  Livrable en septembre 2017, il aura vocation à être loué à des tiers.

Conçu  à l'issue d'un concours interne des architectes et ingénieurs du groupe Aéroports de Paris, l'ensemble de ces trois bâtiments se veut un "balcon ouvert sur l'aéroport", donnant à voir le ballet des avions, avec une toiture où se succèdent des jardins paysagés.

Les quelque 370 salariés d’ADP auront à leur disposition un ensemble de services, dont une conciergerie/bagagerie ainsi qu'une cafétéria.

Le projet de transfert de son siège social est aussi l'occasion pour Aéroports de Paris de repenser et moderniser ses modes de travail, a expliqué son PDG : utilisation accrue des technologies nomades, plus grande modularité avec des espaces de travail partagés. Des lieux de confidentialité et de convivialité seront aussi développés. En quittant le centre de Paris, le groupe ADP a aussi voulu se rapprocher de ses clients et utilisateurs de la plateforme aéroportuaire.